Les mains dans la terre ...

Retour en haut
 

Accueil > Fiches techniques > Construction et structures > L’isolation et ses matériaux > Perlite et vermiculite

Perlite et vermiculite

Présentation


Il s’agit d’une roche volcanique pour la perlite, et micacée pour la vermiculite. Bien que ces matières ne soient pas renouvelables, celles-ci existent en grandes quantités.

Ces roches sont expansées à de hautes températures afin d’atteindre jusqu’à vingt fois leur volume original. C’est grâce à sa structure expansée que ce matériau dispose d’une très bonne isolation.

Il peut se révéler instable sur le long terme lorsqu’on l’utilise en vrac, cela pouvant être du si le tassement n’était pas homogène.

Impact sur l’environnement et la santé


Ce matériau n’émet aucun dégagement toxique.

Cependant ce matériau n’est pas facilement recyclable quand il a subi un traitement. Sa production demande une utilisation importante d’énergie.

Caractéristiques techniques


On le trouve sous forme de panneaux ou alors en vrac. On peut utiliser la perlite et la vermiculite pour le plancher, les murs et la toiture.

Conductivité thermique de la perlite

λ = entre 0,045 et 0,050

Conductivité thermique de la vermiculite

λ = entre 0,060 et 0,080

Intérêt ignifuge

Ces matériaux ne brûlent pas et n’émettent pas d’émissions nocives lors de la combustion, sauf s’ils sont mélangés à des matériaux toxiques. (comme du silicone par exemple)

Intérêt hydrofuge

Au contact avec de la vapeur d’eau :

La diffusion de la vapeur d’eau est possible lorsqu’il s’agit du matériau en vrac.

Au contact de l’eau :

Ce matériau n’est pas hydrofuge, sauf s’il est combiné à d’autres matériaux qui le sont.


Je soutiens !