Retour en haut

Les mains dans la terre ...

 

Accueil > Fiches techniques > Compost > Autres méthodes de compostage

Autres méthodes de compostage

Introduction


Cette méthode provient de l’université tazunienne du même nom. Il s’agit d’une méthode de compostage dite "rapide". C’est un méthode permettant d’avoir du compost en 18 jours et il demande l’utilisation d’excréments animaux végétariens, dans l’idéal de la bouse de vache fraîche ou du crottin de cheval.

Les excréments joueront le rôle d’activateur   de compost dans le processus, car ils aident à obtenir rapidement une élévation de la température.

Au niveau des matières vertes, on utilisera aussi des matières très fines et très fraiche.

Au niveau des matières brunes, il faut absolument éviter les gros morceaux de bois. Ceux-ci mettraient beaucoup trop de temps à se décomposer. En revanche, on peut utiliser du bois très finement coupé, du broyat fin ou de la sciure.

Procédure


Le tas va faire 1m³ et on va mettre plusieurs couches les unes sur les autres. Un peu comme une lasagne :p

On commence par mettre une couche de matières brunes sur une épaisseur d’une vingtaine de centimètres, suivie d’une couche de matières vertes et enfin une couche d’excréments.
Et on recommence par mettre une couche de matières brunes, etc ... jusqu’à obtenir la taille souhaitée.

Ensuite, il faut arroser abondamment avec de l’eau, à raison d’un volume égal à la moitié de la taille du tas de compost. Donc l’équivalent de 50cm³ d’eau.
Un bon indicateur est de voir à partir de quand le tas commence à ruisseler d’eau.

Pour démarrer encore plus vite le compost, on peut utiliser un activateur  . Cet activateur   devra être riche en azote.
Vous pouvez utiliser par exemple : du purin de consoude, du purin d’ortie ou encore de l’urine humaine.

Enfin cette méthode demande de retourner le tas tous les jours ou tous les deux jours. Au plus le tas sera brassé et aéré au plus le vite produit final sera là.



Je soutiens !