Les mains dans la terre ...

Retour en haut
 

Accueil > Nos thèmes > Développement soutenable

Développement soutenable

JPEG - 419.5 ko

De la destination d’un modèle non-viable.


Nous préférons utiliser le mot "soutenable" plutôt que "durable", le terme soutenable correspondant mieux à la traduction littérale.
Mais surtout le terme "durable" a tellement été mis à toutes les sauces par des industries peu scrupuleuses qu’il a été totalement vidé de son sens.

 
JPEG - 128.3 ko

On parle bien ici de développement et non de régression ou d’un quelconque “retour en arrière”. Actuellement, le développement est basé sur une croissance économique infinie dans un monde fini.

 

Cette croissance infinie, basée sur l’exploitation de ressources limitées, ne dispose pas d’une vision à long terme cohérente et logique.

JPEG - 777.9 ko

La croissance, qu’elle soit peinte en verte pour l’associer à l’écologie, ou en rouge, en bleu ou en violet sera toujours basée sur l’exploitation des ressources naturelles, qu’elles soient renouvelables ou limitées.

 
JPEG - 157.2 ko

Cette confrontation d’une croissance infinie et des ressources géologiques limitées nous mène vers un système de développement qui est non-soutenable, sans perspective, sans aucune vision de futurs souhaitables.

Citons un des facteurs qui rend cette situation insoutenable : la durée de vie des produits industriels issus de ces exploitations. Cette durée est volontairement limitée afin de garantir un roulement des ventes et les profits de l’actionnariat. Et ce, qu’il s’agisse de télévisions, d’informatique, de machines à laver, ...

On appelle cela l’obsolescence programmée. Ce sujet commence à être connu et fait partie intégrante du manque de vision à long terme de ce modèle économique non-soutenable.

 
JPEG - 78 ko

Enfin, il importe aussi de payer les objets et la nourriture à un prix plus juste. La logique actuelle de toujours chercher le prix le plus bas n’est pas forcément la meilleure, ni la plus économique, ni la plus saine au final, pour soi comme pour les autres.

La valeur d’un produit se traduit par sa qualité, sa longévité, ses effets sur la santé. Un autre aspect de la valeur d’un produit est son éthique et le temps de travail humain ou énergétique nécessaire à sa production. Cette quête perpétuelle du “meilleur prix” nous mène aux pires aberrations.

 
JPEG - 568.4 ko

Un autre facteur à citer est la surconsommation, c’est à dire vouloir sans cesse remplacer ce qui marche bien par ce qui est censé marcher mieux. On légitime la sur-exploitation des femmes, des hommes et des ressources, et ce suivant un rythme toujours plus rapide.

JPEG - 188.7 ko

Cette surconsommation concerne aussi l’alimentation. En terme de gâchis alimentaire, plus du tiers de la quantité produite ne passe ni par un estomac humain, ni par un estomac animal.

 
JPEG - 885.6 ko

Les supermarchés, les collectivités et les individus jouent un rôle important dans cet incroyable gâchis en envoyant en masse “à la poubelle”.

 
 

Les habitudes de consommation de produits alimentaires importés, de viandes, de poissons, de fruits exotiques, de plats préparés, ... sont également des sujets méritant réflexion et sont directement liés à la question d’un développement alimentaire soutenable.

 

La fondation : Développons ?


JPEG - 664.1 ko

Nous défendons ici un idéal, nous ne voulons forcer personne et nous avons conscience que l’idéal que nous poursuivons peut être compliqué et paradoxal dans notre société moderne.

 

Nous privilégions l’information du public pour qu’il ait une vue d’ensemble des tenants et aboutissants. Et que dans son quotidien, il puisse agir de manière avertie.

En ce sens, la fondation Andartha peut mener des campagnes d’information et de sensibilisation.

À chacun de modifier ses habitudes de consommation, de préférer les produits reconnus pour leur qualité et leur longue durée de vie. Ou de se renseigner sur les possibilités de réparation, de remplacement d’une pièce ...

 

Et pour rejoindre notre thème sur l’autonomie : apprendre à créer soi-même toute une série de produits, d’objets, de meubles, ... Cela peut développer énormément la créativité et lui laisser libre cours dans son expression. Par exemple, dans la décoration ou l’ameublement intérieur, cela permet de ne pas être entouré d’objets standardisés et uniformes dans le style de l’enseigne suédoise.

JPEG - 149.7 ko

La fondation approuve les produits qui tiennent une éthique dans le processus de fabrication et de commercialisation.

 

L’éthique, nous la comprenons “socialement” comme le commerce équitable. Mais aussi “économiquement”, par d’autres modes de production ou de gestion soutenable.

Par exemple par le biais de labels.

 

Bien entendu, cette gestion soutenable inclus le fait que le produit n’ait pas traversé la planète entre son lieu de production et son lieu de consommation ou d’utilisation.

JPEG - 732.8 ko

Nous encourageons aussi l’utilisation de matériaux qui soient biodégradables. Ainsi à la fin de leur vie, ils repartiront dans le cycle de la nature, plutôt que d’être incinérés ou incorporés dans un site d’enfouissement.

Nous sommes aussi favorables aux produits qui sont issus d’une gestion soutenable, de ressources renouvelables, tel que le bois, le coton, la laine, la paille ...

La fondation encourage les projets et les initiatives qui vont dans un sens de développement soutenable.

 

Développons la terre pour les mains "avenir" !


Je soutiens !